LE CONSEIL D’ADMINISTRATION DE, NORD SUD ARTS ET CULTURES EST TRÈS REPRÉSENTATIF DE LA PHILOSOPHIE DE L’ORGANISATION ; DES JEUNES ET DES AÎNÉS QUÉBÉCOIS DE DIFFÉRENTES CULTURES Y SIÈGENT :

RUTH TREMBLAY MENDES

MEMBRE HONORAIRE

Ruth Tremblay Mendes, épouse de Louis-Philippe de Sousa Mendes, est née au Saguenay dans une famille ayant des racines profondes dans l’histoire québécoise.

Pendant sa longue route, elle a été témoin de luttes par des politiciens et des artistes pour parvenir à un état laïc. Elle fut également présente au mouvement des femmes pour arriver à l’égalité des sexes.

Elle croit qu’aujourd’hui au XXIème siècle, le Québec est prêt pour une ouverture sur le monde, pour recevoir l’altérité.

MARIAM LAAKAD

 PRÉSIDENTE

À venir

GEORGES OUELLET

 VICE-PRÉSIDENT

Né au Nouveau-Brunswick, il obtient une maitrise en psychologie de l’université de Moncton en 1968. Ensuite, il travaille comme psychologue dans deux commissions scolaires du Québec avant de s’inscrire en 1971 au doctorat en psychologie scolaire à l’université de Montréal. De 1974 à 2005, il occupe différents postes à la commission scolaire de Montréal (psychologue dans les écoles, responsable de la psychologie, conseiller pédagogique : préscolaire et projets dans les écoles de milieux défavorisées, etc.). S’intéressant à toutes les dimensions de l’éducation, il s’inscrit au doctorat en administration de l’éducation en 1990 et obtient un PHD en décembre 1995.
Faits saillants de sa carrière :
• Participation à plusieurs projets de recherche-action et à la rédaction de plusieurs documents   psychopédagogiques
• Intervention dans des écoles de milieux défavorisés
• Intérêt marqué pour les recherches sur l’efficacité des écoles
• Intérêt marqué pour le dialogue et le rapprochement entre des personnes de différentes cultures ou origines

RAPHAËL CHEVALIER

 ADMINISTRATEUR

Maîtrise en Sciences biologiques spécialisé en agro-écologie (B. Sc. UQAM 99; M. Sc. SFU 03), il travaille depuis 2003 pour le développement durable de l’agriculture,  premièrement pour la Coordination des Clubs-conseils en agroenvironnement puis en tant que Chargé de projets et Chargé de programmes de financement au sein du Conseil pour le développement de l’agriculture du Québec.

Parallèlement, il est depuis plus de vingt ans un membre actif de plusieurs OBNL, sportive (Club Soccer Longueuil), étudiantes (V-P Café des sciences UQAM 1997-1999; Prés. SFU Biology Grad Caucus 2001-2002), laborale (Comité organisateur chorale L’Air des champs (UPA), 2008; Comité environnement SECUPA-CSN 2011) ou scolaire (prés. Fondation de l’école Armand-Racicot 2011).

Il a pour objectif de proposer à ses communautés des occasions de partage et d’échange ciblées (24hrs for Biodiversity 2002, Soccer Parents-Enfants 2010-2013, Grand ménage des boisés 2010-, Fiesta Chilena 2013, Danse du printemps 2010, Fêtes scolaires 2009, etc.).

AMINE EL AZADI

 DIRECTEUR ARTISTIQUE

Né à Marrakech, il a évolué depuis son enfance dans l’univers du théâtre, puis à l’université Cadi Ayad de Marrakech, de 1994 à 1998, où il a complété une formation théâtrale avec l’Institut Français, Amine a ensuite participé à la réalisation de plusieurs projets de création artistique en tant que comédien et metteur en scène. En 1999, il obtient le premier prix d’interprétation masculine au festival international d’Agadir, il entre dans la troupe régional de théâtre professionnel de Marrakech « Ministère de la culture » et participe à sa première création « le Révisor » de Gogol. Dans les années qui suivirent, Amine s’installe en France et s’oriente vers l’éducation artistique ; il entreprend alors une formations d’animateur pour enfants avec la ligue de l’enseignement (France) où il complète un diplôme d’enseignement de premier degré.

En 2001, Amine occupe un poste de professeur de théâtre pour enfants à l’institut français de Marrakech où il met en scène plusieurs projets de créations pluridisciplinaires avec les enfants de toutes les disciplines artistiques de l’institut. Il s’engage aussi dans plusieurs projets en faveur de la communauté et développe des projets artistiques dans des quartiers populaires « difficiles » en partenariat avec des organismes institutionnels et de développement dont L’Unicef. En 2002, il monte sa propre compagnie « Nord Sud Art et culture » et crée son solo « Oiseau Migrateur » une création contemporaine créée dans le cadre de la semaine internationale contre le racisme en France où il réalise une tournée auprès de plusieurs écoles pour des enfants issus de l’immigration.
En 2004, il retourne en France et multiplie les rencontres, les stages et les expériences ; il obtient son diplôme en animation culturelle pour l’enfance et la jeunesse avec succès puisque qu’il met en œuvre un projet de création pluridisciplinaire auprès des jeunes de la ville d’Albi autour du « déséquilibre » : Cris Silencieux, une création qui obtient le meilleur prix au festival Européen.

En 2006, Amine occupe le poste de coordinateur et chargé de projet pour la mise en place de sessions de formations Franco-Marocaine aux métiers de l’animation artistique et culturelle pour la jeunesse ; il multiplie alors les contacts avec des artistes professionnels mais aussi avec différents organismes français et marocains. Fin 2006, au Maroc, il met en place la première formation franco-marocaine d’animateurs de projets culturels pour l’enfance et la jeunesse ; cette formation dédiée aux jeunes artistes, aux associations populaires, aux éducateurs et acteurs institutionnels issus de plusieurs contextes est une première sur le plan national.

En 2007, Amine s’installe à Casablanca où il crée et gère le programme « Urbain dance », un programme d’éducation artistique autour de la danse urbaine en faveur des jeunes de trois arrondissements défavorisés de la métropole, il occupe également le poste de formateur et professeur de théâtre pour enfants, jeunes et adultes auprès de plusieurs structures culturelles marocaines.

En 2008, il occupe le poste de formateur en pédagogie innovante avec CISS Coopération international SUD – SUD, où il développe un programme de formation d’animateurs aux techniques de montage de projets théâtres pour enfants, autour de la protection de l’enfance. Il met en action un plan national de formation, il forme plus d’une centaine d’animateurs, d’éducateurs, et d’autres acteurs associatifs et institutionnels représentant plusieurs contextes et villes du Maroc.
En 2009, il met en action un programme de théâtre social autour de l’exploitation des enfants, il met en scène quatre spectacles autour de quatre thématiques qui représentent le contexte des villes et le vécu des jeunes. En Juin 2010, il crée le premier festival de théâtre social contemporain pour la jeunesse au Maroc, le théâtre, un pont entre le rêve et l’action.

Arrivé à Montréal en juillet  2010, Amine a travaillé à la TOHU en tant qu’artiste à la médiation culturelle, et a travaillé également  pour   l’organisme Eurêka ! Art et dialogue interculturel en tant que coordonnateur, formateur et animateur. Il offre également des ateliers de théâtre au profit des aînés, au sein de l’association Au Rendez-vous Des Cultures et des enfants en milieu défavorisés à la Maison du Monde. Membre de jury dans le comité de sélection pour le programme de soutien à la diversité des expressions culturelles dans la division événements et festivals de la Ville de Montréal pendant deux ans (2011-2013) et personne ressource en tant que jury membre de comité à la banque de personnes ressources du Conseil des Arts et des Lettres du Québec, en arts multidisciplinaires et en théâtre Depuis 2013.

CESAR CUBILLAN

 ADMINISTRATEUR

Artiste polyvalent qui œuvre autant en arts visuels (dessin, peinture et sculpture) qu’en arts multimédias.

Originaire de Maracaibo, Venezuela, César s’installe à Montréal pour poursuivre sa carrière artistique dans le domaine des arts visuels.
Ses derniers travaux ont été dédiés à l`art interactif (dessiner et créer des personnages et véhicules, téléguide pour un court métrage de science-fiction sur lequel il travaille actuellement.

Initialement formé en beaux-arts dans son pays d’origine, César a ensuite complété une formation approfondie en infographie multimédia.

Depuis 2011, il a su couronner son expérience par le domaine de l’électronique de façon autodidacte et il explore les différentes manières de l’intégrer à ses œuvres interactives.

NORD SUD ART ET CULTURES, UN ORGANISME  INNOVATEUR, UN PROJET MOBILISATEUR, UNE CRÉATION RASSEMBLEUSE ET UNE INVENTION RAYONNANTE…