5 . 6 . 7  OCTOBRE | 19H30  •  8 OCTOBRE | 16H / TANGENTE

pro_nassim

« Le passé n’est jamais mort. Il n’est même pas passé. » (William Faulkner)

Comme de nombreux jeunes de sa génération, cette chorégraphe iranienne porte sur ses épaules le poids de la révolution de 1979 et le souvenir de la guerre entre l’Irak et l’Iran. Au lendemain de ces évènements, danser était devenu interdit. Puisant dans ses souvenirs personnels mais aussi faisant appel à la mémoire collective, elle nous délivre un solo puissant et sombre. Sur fond de bruits de guerre, cette artiste néo-expressionniste cherche à incarner par le corps la lutte intérieure d’une âme et celle de l’humanité. Enveloppée dans un voile noir, prise dans la bataille entre les forces du passé et du présent, elle s’interroge : sommes-nous prisonniers de la fatalité ou pouvons-nous forger notre propre avenir ?

MONTRÉAL / OTTAWA – CANADA

NASIM LOOTIJ

Co – présenté avec Tangente

PORTER L’HÉRITAGE
Moi-Me-Man (30 min.)

Chorégraphie, interprétation et conception sonore : Nasim Lootij
Dramaturgie et voix : Kiasa Nazeran
Conception d’éclairage et direction technique : Benoit Larivière
Supervision sonore : Alex Lachapelle Raymond
Photographie : Narcisse E. Esfahani
Texte : Hannah Arendt (La crise de la culture)

Résidences de création : José Navas/Compagnie Flak, MAI (Montréal arts interculturels)

José Navas est fier de parrainer Nasim Lootij dans le cadre de son partenariat de résidence avec Tangente.
Une première version de cette chorégraphie a été présentée au festival Accès Asie en partenariat avec le groupe QuébécAsia le 15 Mai 2016.

pro_christine

Il y a deux Maggie à l’origine de cette pièce chorégraphique autochtone contemporaine. L’une est Maggie Wilson, qui dansait pour susciter le bonheur au 19ème siècle et qui est apparue dans un rêve à Christine sous la forme d’un oiseau. L’autre est Maggie White, une des mères de la danse traditionnelle Jingle Dress. Elles sont devenues les guides spirituelles de l’artiste. Dans ce solo à la signature particulière, à la fois lyrique, explosif et contemporain, la danseuse-chorégraphe nous guide à travers différentes dimensions de l’existence, passé, présent et futur. Interprétant le parcours de sa vie, elle nous parle de sa communauté, de sa famille, de ses ancêtres, de la guérison, mais surtout de la revitalisation de sa culture.

MONTRÉAL / OTTAWA – CANADA

CHRISTINE FRIDAY

Co – présenté avec Tangente

PORTER L’HÉRITAGE
Maggie & Me (20 min.)

Dans un environnement sonore fait de percussions et de voix, elle embrasse sa propre puissance (comme la décrivait sa professeure de ballet) « un cheval fougueux qui ne se laisse pas apprivoiser ».

Concept, chorégraphie et interprétation : Christine Friday
Dramaturgie : Robert Desrosiers
Concepteur sonore : Rob Bertola
Crédit photos : Cylla Von Tiedemann

ÉDIFICE WILDER – ESPACE DANSE
1435 rue De Bleury, Montréal, Québec H3A 2H7 Place-des-Arts

Billetterie: 514 525-1500.
Mercredi au samedi : 12 h-18 h
Dimanche : 14 h 30 – 16 h 30 les jours de représentations
En ligne c’est ouvert 24h/24.

7 OCTOBRE | 15H / MAISON DE LA CULTURE DE CÔTE-DES-NEIGES

MONTRÉAL – CANADA

PATRICIA BERGERON

Une création du Théâtre À l’Envers en
coproduction avec la Place des Arts

Mwana et le secret de la tortue

MAISON DE LA CULTURE DE CÔTE-DES-NEIGES
5290, chemin de la Côte-des-Neiges
Montréal, Québec, H3T 1Y2

Laisser-passers gratuits dès le : 23 septembre / 514 872-6889
Heures d’ouverture :
Mardi et mercredi : 13 h à 19 h / Jeudi et vendredi : 13 h à 18 h
Samedi et dimanche : 13 h à 17 h

Inspirée d’un conte populaire africain, cette histoire raconte les difficultés d’un petit village africain prisonnier d’un monstre-voleur provenant de la forêt, qui pille jour après jour l’entrepôt de nourriture de tous les villageois. Un jour, une fillette nommée «Mwana», propose au grand chef du village de se débarrasser du géant. Comment une si petite enfant peut-elle rivaliser avec un monstre que personne n’a été capable d’arrêter? Quels sont les moyens dont elle dispose pour arriver à ses fins? Aurait-elle un secret ou un pouvoir inconnu des villageois? Voilà les prémisses de ce conte théâtralisé avec ombres, objets, masque et marionnettes permettant de revisiter la maxime de Jean de Lafontaine comme quoi… «On a souvent besoin d’un plus petit que soi»!

Mwana et le secret de la tortue est un vibrant hommage à la place de l’enfant dans notre société. La pièce montre également que le courage n’appartient pas qu’aux grands !

Idéation: Patricia Bergeron, Patience Bonheur Fayulu Mupolonga, en collaboration avec Marie-Ève Lefebvre et Steve Beshwaty
Texte et adaptation : Patricia Bergeron en collaboration avec Patience Bonheur Fayulu Mupolonga

Mise en scène : Patricia Bergeron
Assistance mise en scène : Marie-Ève Lefebvre
Interprètes : Patience Bonheur, Fayulu Mupolonga et Patricia Bergeron
Illustration : Steve Beshwaty
Scénographie et costumes : Fanny Bisaillon
Éclairages : Mathieu Marcil
Théâtre d’ombres: Marie-Ève Lefebvre en collaboration avec Salim Hammad et Steve Beshwaty
Musique: Dumisizwe Vuyo Bhembe
Marionnette: Salim Hammad

11 OCTOBRE | 19H30 / MAISON DE LA CULTURE FRONTENAC

TUNISIE / CANADA

THÉÂTRE EL HAMRA /
MT SPACE IMPACT WATERLOO

Le Radeau

MAISON DE LA CULTURE FRONTENAC
2550, rue Ontario Est
Montréal (Québec). H2K 1W7
Tél.: 514 872-7882

Laisser-passers gratuits dès le : 27 septembre

Sur une petite embarcation, des réfugiés venus de la Tunisie, de pays arabes et africains, séparés par les frontières, unis par la souffrance. Tiraillés entre amour et haine, ils mènent ensemble leurs combats de résistance dans un voyage vers le parcours de la vie… Ou de la mort. Le voyage commence, les corps s’enlacent et la mer s’agite en repoussant cette embarcation pleine d’espoir et de fureur. Soudain, une tempête se lève, les voyageurs s’agitent et le radeau se remplit d’eau. C’est là que la rude bataille commence, la bataille de l’existence où chaque personnage révèle son vrai visage. Le radeau n’est-il pas le voyage éternel de l’homme entre la vie et la mort ? Ce même voyage de nos réfugiés qui fuient une mort vers une autre ? lls : Qui-sont-ils?

Français et arabe, sous-titrage : Français et anglais

Le 11 octobre à 19 h 30 Suivi d’une discussion avec le public.

Idée : Ezzeddine Gannoun Mise en scène : Cyrine Gannoun et Majdi Bou Matar Interprètes : Nada Al Homsy, Abdelmonuem Chouayat, Mariame Darra, Guy Essonoussé, Oussama Kochkar, Safia Moussa et Bahri Rahali
Photo : Tarek Mrad

Une Coproduction du Théâtre El Hamra en Tunisie et MT Space/Impact17 Waterloo en Ontario Canada.

Spectacle co-présenté avec la Maison de la Culture Frontenac.

12 . 13 OCTOBRE | 10 H À 16H /  ÉDIFICE WILDER

pro_nsac

LE FORUM

“UN NOUS À BÂTIR”

L’altérité en danse contemporaine et
en théâtre

ÉDIFICE WILDER – ESPACE FLORENCE JUNCA-ADENO
1435 rue De Bleury, Montréal, Québec H3A 2H7 Place-des-Arts

Inscription obligatoire pour les 2 jours:

Contribution suggéré : 10 $, 20 $, 50 $
(Lunch et collation inclus).

Billetterie: 514 525-1500.

Tangente Billetterie en ligne

Mercredi au samedi : 12 h-18 h
Dimanche : 14 h 30 – 16 h 30

En ligne c’est ouvert 24h/24.

Le forum “Un Nous à bâtir” invite les artistes, les travailleurs culturels et les organismes du milieu du théâtre et de la danse à venir échanger sur les enjeux de l’altérité dans la création et la diffusion artistique. La première journée sera l’occasion d’explorer des pratiques, des projets et des modèles inclusifs existants à partir de l’expérience des panélistes. Dans un second temps, les participants formuleront des pistes d’action et des recommandations visant à bâtir un Nous qui reflète notre réalité plurielle.
Panélistes :

1ère JOURNÉE

Panel 1 :

Ana Pfeiffer – Comédienne, metteure en scène et pédagogue

Karla Etienne – Directrice adjointe, interprète, enseignante à Zab Maboungou / Compagnie Nyata-Nyata

Kym Dominique Fergusson – Directeur artistique de Madpoetix Productions

Leticia Vera – Interprète, chorégraphe et enseignante

Panel 2 :

Dena Davida Ph.D. – Commissaire éducatrice à Tangente et chercheure universitaire

Majdi Abou Matar – Metteur en scène, fondateur et directeur artistique de MT Space Festival IMPACT 17 (Waterloo/Ontario)

Michaels Toppings – Directeur général et artistique du MAI (Montréal arts interculturels)

Panel 3 :

Isabel dos Santos – Comédienne et responsable du comité Mosaïque de l’UDA (Union des artistes)

Jérôme Pruneau Ph.D. – Directeur général de DAM (Diversité artistique Montréal)

Marta Massana – Doctorante et assistante de recherche en relations interculturelles (LABRRI, UDEM), auxiliaire de recherche (Téluq), membre du partenariat d’analyse sur les professions réglementées : inclusion, citoyenneté, accès.

Mona Abdallah Ph.D. – Professeure en approches culturelles des arts visuels (UQÀM)

2e JOURNÉE

Travail en ateliers suivi de recommandations de pratiques inclusives en matière de création et de diffusion

” Le forum est rendu possible grâce au soutien financier de la caisse de la culture. En Partenariat avec Tangente “

19 . 20 OCTOBRE | 19H30 / M.A.I.

SAO-PAOLO/ MONTRÉAL – BRÉSIL-CANADA

SINGULIER PLURIEL

TEATRO DA TRAVESSIA

Conte sur moi

MAI (Montréal Arts Interculturels)
3680, rue Jeanne-Mance, bureau 103
Montréal (Québec) Canada H2X 2K5

Billetterie en ligne

Billeterie: 514 982-3386
Du mardi au samedi de 15 h à 18 h
et 1 heure avant chaque représentation

Rencontre avec le public le 20 Octobre.

Conte sur moi présente cinq contes-théâtraux qui s’entremêlent de Montréal à Sao Paulo et qui invitent le spectateur à ouvrir une fenêtre sur l’altérité, à développer sa curiosité de l’autre et à s’en rapprocher. Le spectacle fait découvrir des figures quotidiennes dont les histoires, du nord au sud, interroge avec inquiétude et tendresse les capacités subversives de l’amour et la lutte incessante pour survivre. Les comédiens, en français, anglais et portugais, inventent des procédés opposant le burlesque au tragique et cherchent à établir des rencontres humaines et tangibles avec les spectateurs.

Crédit et coproduction :
Auteurs : João Carrascoza, Julie Vincent
Intertextualité et dramaturgie : Ligia Borges, Julie Vincent
Traduction : Ligia Borges
Interprétation : Danny Carbonneau, Francisco Wagner, Ligia Borges,Paulo Arcuri et Roberta Stein
Mise en scène : Julie Vincent

Musique originale : Michel Smith
Direction de production : Philippe Chevalier et Francisco Wagner
Direction technique : Rodolphe St-Arnaud
Assistance à la mise en scène et régie : Rodolphe St-Arnaud
Consultation éclairage : Mickael Fortin
Montage vidéo et photos, à Montréal : Vanessa Dubé
Vidéo et photos, au Brésil : Philippe Chevalier, Julie Vincent et Teatro da Travessia
Direction artistique : Julie Vincent
Direction administrative : Philippe Chevalier

Avec le soutien de MAI (Montréal Arts Interculturel).

27 . 28 OCTOBRE | 20H / M.A.I.

MARRAKECH – MAROC

TAOUFIQ IZEDDIOU

Anania Danse-Marrakech

En Alerte

MAI (Montréal Arts Interculturels)
3680, rue Jeanne-Mance, bureau 103
Montréal (Québec) Canada H2X 2K5

Billetterie en ligne

Billeterie: 514 982-3386
Du mardi au samedi de 15 h à 18 h
et 1 heure avant chaque représentation

Dans En alerte, œuvre du chorégraphe marocain Taoufiq Izeddiou, la parole accapare la scène autant que le corps. Accompagné par deux musiciens (Maalam Jawad et Mathieu Gaborit), le chorégraphe fait résonner la poésie arabe contemporaine. Cette performance prend son souffle dans les mots puissants du poème Madîh al-Zill al-‘Alî (Éloge de l’ombre haute) de Mahmoud Darwich, une réflexion sur les questions existentielles écrites par le poète palestinien lors du siège de Beyrouth en 1982.

Porté par sa présence scénique singulière, le travail de Taoufiq Izeddiou se veut un cheminement spirituel au cœur même des troubles du monde actuel.
En collaboration avec le MAI (Montréal Arts Interculturels).

Chorégraphe & danseur : Taoufiq Izeddiou
Musiciens : Mathieu Gaborit aka Ayato & Maalem Jawad
Créateur lumière : Marc Lhommel
Créateur son : Eric Desjeux
Costume : Nourredine Amir
Vidéo : Joachim Rümke
Coordination & Production : Nedjma Hadj Benchelabi
Crédit photos : crédit image Iris Verhoeyen

28 OCTOBRE | 20H / MAISON DE LA CULTURE DE CÔTE-DES-NEIGES

MORLAIX – FRANCE

BERNARDO MONTET

Amandine André / Mathieu Riboulet
/ Eran Tsur

Le Soleil du Nom

MAISON DE LA CULTURE DE CÔTE-DES-NEIGES
5290, chemin de la Côte-des-Neiges
Montréal, Québec, H3T 1Y2
514 872-6889
Heures d’ouverture :
Mardi et mercredi : 13 h à 19 h / Jeudi et vendredi : 13 h à 18 h
Samedi et dimanche : 13 h à 17 h

Laisser-passers gratuits dès le : 14 Octobre.
Aussi disponible sur accesculture.com (des frais de service de 2 $ par laissez-passer s’appliquent).

Rencontre avec le public.

Gratuit sur réservation, billetterie à partir du 14 octobre.

« Il y a là, la danse des mots, la danse des images, la danse des sons, la danse du corps, et comment cette circulation interroge la pensée en mouvement ».
Bernardo Montet

Solo interprété par Bernardo Montet, sur des images du film « Pas de ciel » de Téo Hernandez en présence du musicien, Pascal Le Gall et le poète, écrivain Saied Amadjam de Montréal.

Le Soleil du Nom est une rencontre d’auteurs portant leur propre matière au plateau avec pour socle permanent le film de Téo Hernandez.
Cette performance est une ronde où les matières circulent entre elles, créant un tourbillon de sens et de sensations.
Rechercher le déséquilibre pour remettre en question une manière de bouger. Passer d’un déséquilibre à un autre.
Instabilité nécessaire qui nous tient éveillé

Concept : Bernardo Montet
Interprétation : Bernardo Montet
Auteurs: Amandine André
Film : Pas de Ciel de Téo Hernandez
Son : Pascal Le Gall

14 . 18 . 25 OCTOBRE | 19H30 et 19H

pro_hassan_moha
pro_hassan
pro_hassan_avion

CHICAGO – USA

EL HASSAN AMEJAL

Une soirée de trois courts Métrages

Programmation Soirées Cinéma en présence du réalisateur EL HASSAN AMEJAL.

Une soirée de trois courts Métrages ; ses films portent sur l’enjeu de la communication, ou plutôt son absence, entre êtres culturels et générationnels :

Projection des films : MOHA, John et Davy, Avion sans pilote suivie d’une discussion en présence du réalisateur.

« Communication, ou plutôt son absence, entre personnes issues de différentes cultures, classes, et idéologies, est compromise une fois que de fausses représentations sur l’autre se manifestent. Ce phénomène social est observé quotidiennement dans l’espace public, dans les réseaux sociaux et sur d’autres plateformes. Cette pauvre réalité m’a urgé de travailler sur le paradoxe de rencontre et de rejet. Un tel objet est supporté par le pouvoir magique de l’image, du son et de la narration. Mon parcours artistique en Amérique continuait à se chercher une poésie propre dans la sphère de la narration audiovisuelle ».

14 OCTOBRE | 19H30

MAISON DE LA CULTURE DE CÔTE-DES-NEIGES
5290, chemin de la Côte-des-Neiges
Montréal, Québec, H3T 1Y2

514 872-6889

Laisser-passers gratuits dès le : 30 septembre

18 OCTOBRE | 19H

MAISON D’HAÏTI
3245 Avenue Émile-Journault, Montréal, QC H1Z 0B1

514 326-3022

Laisser-passers gratuits dès le : 26 septembre

25 OCTOBRE | 19H30

MAISON DE LA CULTURE AHUNTSIC-CARTIERVILLE
10300 Rue Lajeunesse, Montréal, QC H3L 2E5

514 872-8749

Laisser-passers gratuits dès le : 10 Octobre

13 OCTOBRE | 19H30 / CAFÉ DE DA, BIBLIOTHÈQUE AHUNTSIC

MONTRÉAL – CANADA

CESAR CUBILLAN

en collaboration avec les invisibles

Métamorphoses

CAFÉ DE DA, BIBLIOTHÈQUE AHUNTSIC
545 rue Fleury Est, H3L 1G6
Montréal, Québec, H3T 1Y2

Réservation et inscription
Laisser-passers gratuits :
514 872 5674

Gratuit sur réservation

Vernissage de l’exposition et conférence interactive :

Artiste en multimédia et en installation numérique interactive, Cesar Cubillan propose une exploration du processus créatif : comment métamorphoser les objets quotidiens en créations uniques.

Originaire de Maracaibo, Venezuela, César Cubillan est un artiste polyvalent qui œuvre autant en arts visuels qu’en arts multimédias. Initialement formé au Beaux-arts à l’École Julio Arraga dans son pays d’origine, César a ensuite complété un baccalauréat en infographie. Il compte à son actif de nombreuses expositions. Il collabore aussi régulièrement à des projets multidisciplinaires, notamment avec des musiciens montréalais.

Ses derniers travaux sont dédiés à l’art interactif, au dessin et à la création de personnages et de véhicules téléguidés pour un court métrage de science-fiction dans lequel il travaille actuellement.

23 et 24 OCTOBRE, 25 et 26 OCTOBRE | 10 H À 12 H / STUDIO PETER-BONEHAM

MASTER CLASS

pro_taoufiq3

Né à Marrakech, Taoufiq Izeddiou est chorégraphe, pédagogue et directeur artistique de la Cie Anania. Sa classe a pour objectif de permettre aux danseurs d’explorer l’univers artistique du chorégraphe et de questionner l’écriture chorégraphique. Elle leur donnera l’occasion d’élargir leur connaissance de la discipline en développant d’autres outils en lien avec le souffle, leur énergie et celle du groupe.

23 et 24 OCTOBRE

AVEC:

TAOUFIQ IZEDDIOU

10 H À 12 H

pro_bernardo3

Formé à l’école Mudra de Maurice Béjart à Bruxelles, Bernardo Montet s’entoure d’une équipe de collaborateurs fidèles : Tal Beit Halachmi, Taoufiq Izeddiou, Dimitri Tsiapkinis et Marc Veh, avec lesquels il compose un répertoire d’une vingtaine de pièces. Sa classe permettra aux danseurs d’approfondir leur conscience du corps en mouvement. Elle se concentrera sur un travail corporel axé sur un approfondissement des bases fondamentales et des acquis techniques en danse, sur une approche sensible du mouvement et des pratiques somatiques.

25 et 26 OCTOBRE

AVEC:

BERNARDO MONTET

10 H À 12 H

STUDIO PETER-BONEHAM
2022, rue Sherbrooke Est, Montréal (Québec) H2K 1B9

Billets disponibles le 23 septembre / 514 872-6889

Inscriptions :
CIRCUIT-EST CENTRE CHORÉGRAPHIQUE
circuit-est.qc.ca

Partenaire : Avec le soutien financier d’Emploi-Québec
Coût : 8 $/classe * ou 16 $/classe
* Pour bénéficier du soutien financier d’Emploi-Québec, les participants doivent être citoyens canadiens ou résidents permanents au Canada et être domiciliés au Québec

31 OCTOBRE / 01 NOVEMBRE | 11H30 À 12H30 / ÉCOLE DE DANSE CONTEMPORAINE DE MONTRÉAL

CONFÉRENCES

Rencontre avec les artistes invités, Bernardo Montet et Toufiq Izzediou autour de leurs approches, visions et parcours chorégraphiques à l’École de danse contemporaine de Montréal

Modératrice : Madame Lucie Boissinot, Directrice des études à l’École de danse contemporaine de Montréal

pro_bernardo2

photo: Montpellier danse

Formé à l’école Mudra de Maurice Béjart, Bernardo Montet a d’abord poursuivi sa carrière auprès de la chorégraphe Catherine Diverrès en codirigeant avec elle le Centre Chorégraphique National de Rennes jusqu’en 1998. Depuis Pain de Singe, solo fondateur imaginé avec le cinéaste Téo Hernandez en 1987, Bernardo Montet a signé plusieurs pièces dont Issê Timossé en 1997 avec la complicité de Pierre Guyotat, auteur et récitant mais également O.More en 2002. Au Centre Chorégraphique National de Tours dont il est le directeur de 2003 à fin 2011, il crée neuf pièces dont Parcours 2C (2004), Batracien l’après-midi (2007), Switch Me Off (2009), Isao et Des Hommes (2011).

AVEC:

BERNARDO MONTET

 le 31 Octobre de 11H30 à 12H30

Bernardo Montet est aujourd’hui artiste associé au projet SE/CW à Morlaix dans le Finistère. Il crée Lux Tenebrae en 2013 puis reprend O.More en 2016. Toutes ses pièces, portées par l’exigence et la radicalité, traitent de sujets qui lui sont chers : le colonialisme, la mémoire, l’identité, la conscience des corps, la résistance…

pro_taoufiq2

Chorégraphe, pédagogue, co-fondateur et directeur artistique de la Cie Anania et du festival de danse contemporaine On Marche… Né à Marrakech, Taoufiq Izeddiou poursuit des études en architecture et pratique la boxe et le théâtre avant de se tourner vers la danse. Suite à des formations de classique et de jazz dispensées au sein de l’Institut Français de Marrakech, il se découvre la passion de la danse contemporaine au début des années 90, par de grands chorégraphes dont Bernardo Montet qui l’ouvre à la scène professionnelle dès 1997. Ils partageront leurs questionnements sur l’origine et l’identité. Parallèlement à sa carrière de danseur professionnel, il signe sa première chorégraphie en 2000. Soucieux de transmission et de pédagogie, il met en place la première formation en danse contemporaine, Al Mokhtabar I, (le Laboratoire) entre 2003 et 2005 dont seront

AVEC:

TAOUFIQ IZEDDIOU

le 01 Novembre de 11H30 au 12H30

issus plusieurs danseurs de la compagnie Anania et Al Mokhtabar II. En 2007, il obtient son diplôme d’État en danse contemporaine en France. Depuis lors, à cheval entre le Maroc et l’Europe, il crée des œuvres qui explorent les tensions entre tradition et modernité et qui libèrent les corps à la faveur de la nuit. Il signe en 2013 Rev’Illusion, sa 10ème création qui est actuellement en tournée. Les chorégraphies de Taoufiq ont été accueillies en Afrique, au Moyen Orient, en Europe, en Amérique Latine et Amérique du Nord dans les évènements et les lieux les plus prestigieux de la danse contemporaine.

ÉCOLE DE DANSE CONTEMPORAINE DE MONTRÉAL
Édifice Wilder-Espace danse
1435, rue de Bleury, suite 600
Montréal (Québec) H3A 2H7

NORD SUD ART ET CULTURES, UN ORGANISME  INNOVATEUR, UN PROJET MOBILISATEUR, UNE CRÉATION RASSEMBLEUSE ET UNE INVENTION RAYONNANTE…